Voici le programme de la 2nde édition de Territoires Sauvages !

Vendredi 19 avril     Samedi 20 avril     Dimanche 21 avril     Lundi 22 avril

La Halle

separateur

    

Balades

separateur

    

Activités

separateur

    

Cinéma

separateur

    

Concerts

separateur

Les expos

Basées sur la photographie et le dessin, les expositions du festival vous font découvrir les trésors des territoires de la Nouvelle-Aquitaine ou d'ailleurs...

Les expos restent en place tout au long du festival. Vous pouvez y accéder quand vous le souhaitez !

picture 2 32  Interface

Interface vous propose un regard croisé sur les zones humides de la Nouvelle-Aquitaine à travers la faune qui y vit. Par le dessin, la photo ou la sculpture, 4 artistes mettent en lumière les animaux qui vivent entre air et eau : 4 regards différents sur 4 groupes de vertébrés...

Adrien Clairet a scénographié cet espace. Architecture et illustrateur, il mélange dans cette scénographie ses deux compétences pour proposer le paysage qu'habitent les espèces exposées.

Les artistes exposés :

Carine Gresse

campagnol amphibie - Carine GresseAutodidactique, passionnée depuis toujours par la faune sauvage, Carine réalise des illustrations naturalistes étrangement vivantes...

Nicolas Beraud

copyright Nicolas BeraudNicolas a d'abord témoigné de la beauté de la nature grâce au dessin avant de se tourner vers la photographie. Il s'agit ici de sa première exposition.

Jean Latrille

sculpture jean latrilleJean sculpte le bois depuis ses 20 ans. Des appeaux aux oiseaux, son travail a évolué tout au long de sa vie.
Vous pourrez le voir travailler sur place !

Matthieu Berroneau

Hyla molleri MB2Passionné par les reptiles et les amphibiens depuis l'enfance, Matthieu est devenu herpétologue, photographe animalier reconnu, et grand voyageur !

flower 32 Vagabondes des rues

L'exposition Sauvages des rues est issue d'une rencontre : celle du regard contemplatif de Hervé Vaugelade sur ces plantes qui, coûte que coûte, cherchent à pousser entre les pavés, et de l'expérience de la prise de vue naturaliste et artistique du photographe animalier Michel Quéral.

"Les mauvaises herbes ont mauvaise réputation… « ça fait pas propre … elles empêchent les plantes cultivées de grandir… ce sont des nuisibles… » elles ont tous les vices !
L’Homme aime bien la Nature. Quand il la maîtrise. Il déteste l’improvisation et la liberté de ton de ces plantes sauvages que les scientifiques ont baptisées « adventices » (du latin adventicius, « qui s’ajoute, venant de l’étranger »).
Elles poussent où elles veulent sans y avoir été invité. C’est insupportable.
C’est pour lutter contre leur prolifération qu’ont d’ailleurs été créés Glyphosate et autres réjouissants désherbants chimiques.

Je préfère pour ces plantes aventurières dont les graines se dispersent au gré des vents ou des caprices des oiseaux à la conquête du monde, jusqu’aux interstices urbains chers à Hervé Vaugelade, la notion de « Plantes vagabondes » qui dit  plus de leur esprit frondeur de pionnière."
                                                                                                                                Michel Quéral

affiche projet 2 Serpents, du mythe à la réalité

Les réactions que provoquent la vue ou même l’évocation d’un serpent sont rarement positives. Certaines personnes qui n’en ont jamais vu, en sont même terrifiées... Bizarre non ? Ce serait donc un serpent imaginé ? Peut-être... Ce qui est sûr c’est que la peur étouffe la raison ; et le serpent (le réel) en fait souvent les frais. On a brûlé les chats noirs, cloué les chouettes aux portes, on coupe encore la tête des serpents.

L'exposition Serpents, du mythe à la réalité, proposé par Maxime Briola, propose une immersion dans le monde des serpents, à la découverte de leurs incroyables capacités biologiques et de leur beauté trop souvent cachées par les croyances dont ils font l’objet. Une invitation pour passer du mythe à la réalité et regarder les choses telles qu’elles sont et non pas telles que notre imaginaire les invente… Une façon de combattre les idées reçues et les préjugés, qui enveniment trop souvent notre quotidien.

 

 Ecosse, portraits sauvages

 Ecosse2 copyright L Cocherel  Ecosse3 copyright L Cocherel Ecosse4 copyright L Cocherel  Ecosse6 copyright L Cocherel 

À terre ou sous l’eau, le photographe et réalisateur Laurent Cocherel a longtemps patienté, nagé, marché… avant de saisir les clichés qu’il présente dans cette exposition. Il présente une galerie d’espèces qui constituent l’extraordinaire biodiversité de l’Ecosse au fil des saisons. Laissez-vous tenter par cet « exotisme de proximité » en lien avec son livre et son film « Ecosse, la quête du sauvage ».

Merci aux organisateurs et aux partenaires de Territoires Sauvages

logo Cistude Nature   logo Mainate logo Région Nouvelle Aquitaine  flag yellow low logo CD33   

  •